Les sœurs Weber

Les Soeurs Weber est un spectacle écrit par Margaux L’Eplattenier, dans lequel chant, théâtre et narration s’entremêlent pour dresser le portrait de Mozart à travers 6 femmes qui ont marqué sa vie.

La cousine de Mozart, la Bäsle, nous raconte l’histoire de ces soeurs Weber qui ont marqué la vie de son cousin, sur un ton décalé et « rustique ». De cette manière elle raconte l’histoire de Mozart par le biais de ces filles, sans pour autant être strictement fidèle à la réalité.

Le spectacle comporte donc deux « dimensions »; la cousinette qui raconte, entrecoupée de scènes où les soeurs interagissent entre elles. Le tout est soutenu par des chants (accompagnés au piano) et morceaux de Mozart (que l’on a sortis de leur contexte, mais dont le texte colle à l’histoire).

Un sixième personnage apparaît également, il s’agit de Nannerl, la soeur de Mozart, délaissée par celui-ci, qui amène encore une dimension supplémentaire.

Le spectacle s’articule en trois parties, « mini-actes » : L’adolescence, Le mariage et L’âge adulte, et dure environ une heure.

Les enjeux sont donc divers; il s’agit de découvrir des facettes de Mozart à travers plusieurs biais; ces femmes d’une part, mais également sa musique. Au-delà de ça, c’est également une ode féministe, qui met en valeur des jeunes filles qui deviennent des femmes, leur histoire, leur évolution.